baccalauréat


baccalauréat

baccalauréat [ bakalɔrea ] n. m.
• 1680; lat. médiév. baccalaureatus, de baccalaureus, altér. de baccalarius « bachelier », rapproché de bacca laurea « baie de laurier »
1Grade universitaire conféré à la suite d'examens qui terminent les études secondaires; ces examens. 2. bac, 2. bachot; région. maturité. Anciennt La première, la seconde partie du baccalauréat. « Sur mes seize ans je passai un affreux petit examen nommé baccalauréat » (France). Préparer, passer le baccalauréat ( bachoter) . Baccalauréat général, technologique. Titulaire du baccalauréat. bachelier.
2Anciennt Baccalauréat en droit : grade conféré aux étudiants en droit qui avaient subi avec succès les deux premiers examens en vue de la licence.
3(Canada) Études universitaires de premier cycle; diplôme qui les sanctionne. Baccalauréat ès arts (B. A. [ bea ]), ès sciences (B. Sc. [ beɛsse ]).

baccalauréat nom masculin (latin médiéval baccalaureatus, de baccalarius, bachelier, avec influence de laureare, couronner de lauriers) Examen marquant la fin du second cycle de l'enseignement du second degré et permettant l'accès aux études supérieures. Diplôme sanctionnant le succès à cet examen. Au Canada, diplôme sanctionnant les trois années du premier cycle universitaire. ● baccalauréat (synonymes) nom masculin (latin médiéval baccalaureatus, de baccalarius, bachelier, avec influence de laureare, couronner de lauriers) Examen marquant la fin du second cycle de l'enseignement du...
Synonymes :
- bac (familier)
- bachot (familier)

baccalauréat
n. m.
d1./d Premier grade universitaire, qui donne le titre de bachelier.
Examen qui donne ce grade, à la fin des études du second degré. Il a obtenu le baccalauréat. (Abrév. Fam.: bac, bachot).
d2./d (Québec) Grade qui sanctionne le premier cycle des études universitaires.

⇒BACCALAURÉAT, subst. masc.
A.— Premier grade universitaire conféré à la suite d'un examen (en une ou plusieurs parties) qui termine les études du second degré, et qui donne le titre de bachelier. Baccalauréat ès-sciences, ès-lettres, en théologie, en droit (vx); l'examen du baccalauréat :
1. (Pour la préparation au concours, le lycée Jean de La Fontaine a ouvert une classe préparatoire au certificat d'aptitude. Les limites d'âge sont 18 et 25 ans. Le baccalauréat est exigé.)
L'Enseign. en France, L'Enseign. de la mus. et l'éduc. musicale, 1, 1950, p. 18.
B.— P. méton. (ou ell. de examen). Cet examen lui-même. Préparer le baccalauréat; passer son baccalauréat; être refusé au baccalauréat (Ac. 1932) :
2. Plus tard, en seconde, en rhétorique, ce fut une autre fête pour le pauvre Taciturne qui ne rêvait que poésie et que l'horreur du baccalauréat à préparer n'empêchait pas de lire à droite et à gauche, de forts fragments de la littérature d'alors.
VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 1, Souvenirs, 1896, p. 252.
Rem. V. aussi bac3, bachot2.
PRONONC. ET ORTH. :[]. Pt Lar. 1968 transcrit la 3e syll. par [o] fermé (cf. aussi la majorité des dict. hist., excepté DG). WARN. 1968 donne les 2 possibilités de prononc. pour cette syll. avec [] ouvert ou [o]. LITTRÉ note [kk] géminées alors que FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. bacalauréat en simplifiant la consonne double c.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1680 bacaloreat (RICH. : Bacaloreat. Degré de Bachelier); 1690 baccalauréat (FUR. : Baccalauréat. C'est le premier des degrés qu'on donne dans les Universités pour les sciences de Théologie, de Médecine, de Droit Civil et Canon. Voyez Bachelier); 1762 (Ac. : Baccalauréat. Le premier degré qu'on prend dans une Faculté pour parvenir au Doctorat. Etre examiné pour le Baccalauréat).
Empr. au lat. tardif baccalaureatus « id. » attesté pour le domaine angl., ca 1522 et ca 1549 ds LATHAM s.v. baccalarius; également sous la forme bacchilaureatus, ca 1592, ibid.; baccalaureatus est prob. issu du croisement de bacchalariatus (1424 ds DU CANGE s.v. baccalarii 3, p. 511, col. b) « grade inférieur dans le chœur des chanoines » et de baccalaureus, lui-même altération de baccalare (qui a donné bacheler), puis par chang. de suff. baccalarius (bachelier); il semble que ce soit en milieu universitaire que s'est faite l'altération plaisante (et aussi sans doute distinctive à une époque qui oppose souvent clergé et chevalerie qui se disputent la suprématie sociale) de baccalarius en baccalaureus, sous l'influence de laureare « couronner de lauriers » (v. DU CANGE et NIERM.); il n'est peut-être pas nécessaire, pour expliquer la forme baccalaureus, d'avoir recours à l'attraction de bacca laurea « baie de laurier » d'abord proposée, semble-t-il par Alciat (jurisconsulte italien, mort en 1550) d'apr. DU CANGE s.v. baccalarii 3, étant donné que baccalaureus est attesté dep. la 1re moitié du XVe s. au sens de « jeune homme qui aspire à être chevalier » (v. bachelier étymol. 2e part., ex. de Raoul le Glabre).
STAT. — Fréq. abs. littér. :126.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUILLET 1859. — BRUANT 1901. — CAP. 1936. — Foi t. 1 1968. — PRÉV. 1755. — RÉAU-ROND. 1951. — Théol. cath. t. 2, 1 1910.

baccalauréat [bakalɔʀea] n. m.
ÉTYM. 1680; lat. médiéval baccalaureatus, dér. de baccalaureus, altér. de baccalarius « bachelier » (forme usuelle de baccalaris. → Bachelier), rapproché de bacca laurea « baie de laurier ».
1 Grade universitaire français (créé en 1808) conféré à la suite d'examens qui terminent les études secondaires. 2. Bac, 2. bachot. (Anciennt). || La première, la seconde partie du baccalauréat. || Passer le baccalauréat. || Préparer le baccalauréat. Bachotage, bachoter. || Titulaire du baccalauréat. Bachelier.
0 Sur mes seize ans je passai, à la diable, un affreux petit examen nommé baccalauréat, bien fait pour avilir en même temps les candidats et les examinateurs. Il y avait alors (vers 1860) un baccalauréat ès sciences et un baccalauréat ès lettres.
France, la Vie en fleur, XII.
2 Baccalauréat en droit : grade conféré aux étudiants en droit qui ont subi avec succès les deux premiers examens en vue de la licence.
3 Au Canada. || Baccalauréat ès sciences (abrév. B. Sc.). || Baccalauréat ès arts (abrév. B. A.).
Au Québec, Diplôme du 1er cycle, de certaines universités, donnant accès au 2e cycle ou maîtrise.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baccalaureat — Baccalauréat Pour les articles homonymes, voir BAC et Bac. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Baccalauréat ES — Baccalauréat économique et social Pour les articles homonymes, voir ES. Cet article fait partie d’une série sur le système éducatif français …   Wikipédia en Français

  • baccalaureat — BACCALAUREAT. s. m. Le premier degré qu on prend dans une Faculté pour parvenir au Doctorat. Être examiné pour le Baccalauréat …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • baccalaureat — s. m. Degré de Bachelier. Il est receu au Baccalaureat …   Dictionnaire de l'Académie française

  • baccalauréat — BACCALAURÉAT: Tonner contre …   Dictionnaire des idées reçues

  • Baccalauréat — The baccalauréat (pronounced|bakaloʁeˈa), often known in France colloquially as le bac or le bachôt , is an academic qualification which French and international students sit at the end of the lycée (secondary or high school). It was invented… …   Wikipedia

  • Baccalauréat — Pour les articles homonymes, voir BAC et Bac. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia  …   Wikipédia en Français

  • Baccalaureat — Das französische Baccalauréat (informelle Kurzform Bac, analog zu „Abi“) entspricht in etwa dem Abitur beziehungsweise der Matura. Genau genommen wird es, obwohl nur Abschluss einer höheren Schulausbildung, als erster akademischer Grad in… …   Deutsch Wikipedia

  • Baccalauréat — Das französische Baccalauréat (informelle Kurzform Bac, analog zu „Abi“) entspricht in etwa dem Abitur beziehungsweise der Matura. Genau genommen wird es, obwohl nur Abschluss einer höheren Schulausbildung, als erster akademischer Grad in… …   Deutsch Wikipedia

  • BACCALAURÉAT — n. m. Le premier degré qu’on prend dans une faculté, avant la licence et le doctorat. Passer son baccalauréat. être refusé au baccalauréat. Les examens du baccalauréat. Candidat au baccalauréat …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.